SELS DE NICOTINE, KEZAKO?

C’est quoi les sels de Nicotine ?

Un peu de chimie

Commencez d’abord par vous ôtez l’idée de la tête que les sels de nicotine existent sous la forme de cristaux comme on peut l’imaginer aux premiers abords. Les sels de nicotine, tels qu’ils sont disponibles à l’achat, se présentent sous forme de liquide et il est presque impossible de les différencier (du moins visuellement) d’une base « classique » nicotinée que l’on peut retrouver dans toutes les boutiques de e-cigarette.

En chimie, on utilise le terme de « sels » pour parler du résultat obtenu lors de la réaction d’une base avec un acide. Pour créer les sels de nicotine, on va faire réagir la nicotine utilisée pour les e-liquides (base) avec plusieurs acides (dont l’acide benzoïque). Le résultat obtenu est un liquide à base de sels de nicotine qui présente un pH plus bas que les e-liquides traditionnels.

« Qu’est-ce que ça change un pH plus bas ? »

Absolument tout ! Pour faire bref, lorsque vous consommez un eliquide à base de sels de nicotine vous ressentirez beaucoup mois le « Hit » dans la gorge. La vape sera plus douce et l’apport en nicotine plus élevé. Nous reviendrons sur les différences entre les deux types que e-liquides un peu plus tard dans cet article.

Alors je vous vois venir : « ce n’est absolument pas naturel », « il est hors de question que je consomme quelque chose synthétisé dans des laboratoires ». Détrompez-vous, les sels de nicotines sont ce qui se fait de plus proche de la nicotine que l’on retrouve naturellement dans les feuilles de tabac. Sous cette forme, la nicotine est également assimilée plus rapidement par notre organisme.

Différences entre nicotine et sels de nicotine

C’est quoi de la nicotine “freebase” ? 

Avant de débuter cette partie, il me semble pertinent de rappeler qu’il n’y a pas plus efficace que la cigarette classique pour apporter à notre corps les besoins en nicotine qu’il réclame. Cela s’explique par deux raisons :

  • Dans la composition d’une cigarette classique, tout (absolument TOUT) est calculé pour optimiser au maximum l’absorption de la nicotine. Les produits chimiques présents dans la cigarette classique (comme l’ammoniac) servent uniquement à accélérer la prise de nicotine par notre organisme. Tout cela à pour but, bien évidemment, de créer une forte dépendance chez le fumeur.
  • La nicotine contenue dans les cigarettes classiques est présente sous sa forme la plus facilement et rapidement assimilable par notre corps. C’est aussi la structure sous laquelle on retrouve la nicotine dans la nature. Là aussi rien n’est laissé au hasard par les lobbystes du tabac.

La nicotine présente dans les e-liquides est en fait une version modifiée en laboratoire de la nicotine classique. On parle de « freebase nicotine ». A priori on pourrait se dire que c’est uniquement pour en améliorer ses propriétés mais ce n’est absolument pas le cas. Dans sa forme « freebase », la nicotine est nettement moins efficace, ou du moins elle est plus difficilement assimilable par notre corps. C’est pourquoi les personnes qui vapotent mettent plus de temps à atteindre leur « taux de nicotine nécessaire ».

« Et les sels de nicotine dans tout ça ? »

C’est ici que les sels de nicotine entrent en jeu. Démocratisé par l’entreprise américaine JUUL, les sels de nicotine sont une alternative intéressante pour les fumeurs qui cherchent à augmenter leur dose de nicotine sans pour autant consommer plus de liquide. La structure moléculaire des sels de nicotine se rapproche de la nicotine trouvable naturellement et par conséquent ses effets ; où plutôt sont taux d’absorption est très nettement augmenté. Il permet au vapoteur qui recherche sa dose de nicotine d’y trouver son compte plus facilement.

Je pense que dans ce cas précis, un schéma est plus explicite que de longues phrases :

« Dans ce cas, pourquoi on ne produit pas uniquement des e-liquides à base de sels de nicotine au lieu de sa version « freebase » ?

La réponse est simple et bien connue de tout les vapoteurs confirmés. Le « HIT ».

Pour rappel, le hit est cette sensation qui se produit au niveau de la gorge lorsque on fume une cigarette ou lorsqu’on vapote. Le hit est généralement déclenché par la nicotine, mais pas uniquement. Dans le cadre du vapotage, le hit peut s’obtenir de plusieurs façons et c’est généralement la sensation qu’un vapoteur recherche en priorité.

Evidemment rien n’est jamais tout blanc ou tout noir dans le milieu de la vape et il faut parfois faire des compromis. Pour obtenir sa dose de nicotine, un gros fumeur devra vapoter beaucoup, énormément même ! Et qu’est-ce qu’il se passe lorsqu’un primo-vapoteur vapote énormément ?

Bingo ! Il a du mal à respirer, il tousse, ou encore il à la tête qui tourne. Il en déduit donc que la cigarette électronique, ce n’est pas fait pour lui et il retourne aux cigarettes classiques pour obtenir sa dose de nicotine quotidienne. Pourquoi ? Parce que dans les cigarettes classiques tout est encore une fois calculé pour atténuer au maximum l’irritation de la gorge. Le fumeur parvient à obtenir sa forte dose de nicotine sans avoir la gorge qui irrite et tout ça grâce aux produits trouvables dans les cigarettes classiques qui « anesthésient » cette sensation.

C’est dans ce genre de cas que les sels de nicotine proposent une réelle alternative et un réel avantage comparé aux e-liquides traditionnels.

Les e-liquides qui contiennent des sels de nicotine on un pH plus bas, par conséquent l’inhalation de la vapeur est facilitée et la gorge est moins irritée. Le hit est donc plus doux mais pas seulement. La nicotine est plus facilement absorbée par l’organisme et il est donc plus pratique d’atteindre la dose de nicotine recherchée plus rapidement.

Pour qui les e-liquides à base de sels de nicotine sont-ils destinés ?

Evidemment tout le monde est libre de choisir le e-liquide qu’il souhaite. Dans cette partie je ne fais que donner mon propre avis sur le sujet. Gardez bien en tête que je ne détiens pas la vérité absolue et c’est POUR MOI, les cas dans lesquels il faudrait favoriser les e-liquides à base de sels de nicotine plutôt que des e-liquides traditionnels:

– Les anciens GROS fumeurs qui souhaitent passer à la vape

Comme expliqué précédemment, les e-liquides à base de sels de nicotine sont une véritable alternative pour les gros fumeurs qui recherchent leur dose de nicotine. Ils permettent d’atteindre un taux de nicotine dans le sang plus élevé qu’avec un e-liquide traditionnel sans pour autant vapoter énormément. La sensation de hit est également énormément réduite ce qui permet de ne pas s’asphyxier après chaque bouffée. Dans ce cas précis, ils permettent de préparer une transition en douceur pour un ancien fumeur qui a plus de 30 ans de « clopage » dans les jambes par exemple. Vous pouvez très bien commencer avec des sels de nicotine puis baisser petit à petit la concentration afin d’arriver à un e-liquide sans plus aucune trace de nicotine. Allez, vous pouvez le faire !

– Les personnes pressées par le temps qui veulent leur dose de nicotine

Il faut se l’avouer, pour un vapoteur, la pause clope de 5minutes au boulot est insuffisante. Pour atteindre le même taux de nicotine qu’un fumeur classique, un vapoteur devra passer 10 fois plus de temps sur sa e-cigarette. Vous trouvez ça injuste ? Alors oui, vous pouvez augmenter la concentration en nicotine de votre e-liquide traditionnel mais à force de l’augmenter, la sensation en gorge devient vite insupportable. Les sels de nicotine permettent d’augmenter significativement le taux de nicotine dans le sang sans pour autant vapoter énormément.  Ils permettent d’avoir une dose de nicotine semblable à celle d’une cigarette classique.

– Les gens qui souhaitent faire des économies

Il faut savoir que les e-liquides à base de sels de nicotines ne conviennent pas à toutes les e-cigarettes. En effet sur certains mods trop puissants, il est fortement déconseillé de vapoter ce genre de e-liquide. Un appareil plus petit et moins puissant est largement plus adapté à ce genre de e-liquide. Vous pouvez très bien avoir deux cigarettes électroniques : une petite et discrète avec un e-liquide à base de sels de nicotine qui vous permet d’avoir rapidement votre dose recherchée lorsque vous êtes à l’extérieur. De l’autre côté vous pouvez également avoir un mod un peu plus puissant à la maison, avec un e-liquide traditionnel et dont vous pouvez vapoter à votre aise, sans aucune contrainte.

De plus chez certains gros vapoteurs la consommation de e-liquide traditionnel est juste ridicule, allant parfois à plus de 30mL par jour et je vous promets que je n’exagère pas du tout ! Les e-liquides à base de sels de nicotine permettent un compromis intéressant dans ce cas précis. Vous atteignez votre dose de nicotine plus rapidement et avec une consommation de e-liquide plus minime. Vous économisez donc sur les résistances, sur vos e-liquides mais vous augmentez également la durée de vie de votre e-cigarette.

Risques potentiels et précautions à prendre

Les sels de nicotine ne conviennent pas à tout les vapoteurs. Gardez bien en tête qu’ils sont d’abord conseillés pour les personnes qui recherchent de fortes doses de nicotine. Si vous n’en avez pas l’utilité, n’en prenez pas, tout simplement. Une vape classique avec des e-liquides traditionnels est amplement suffisante pour les personnes qui ne sont pas d’anciens gros fumeurs. Cela étant dit, si vous choisissez de passez aux e-liquides aux sels de nicotine gardez bien en tête qu’un mod ou une cigarette électronique trop puissante est inutile pour ce genre de e-liquide. En effet le « shot » de nicotine serait bien trop puissant et pourrais même s’avérer dangereux pour la santé.

De plus, d’un point de vue études scientifiques (oui, c’est un point assez récurrent lorsqu’on parle de cigarette électronique) les effets de certains acides utilisés pour extraire ces sels sont encore inconnus sur le corps humain (c’est le cas des effets à long terme du benzène présent dans l’acide benzoïque).

De plus, l’absence de hit dans les e-liquides à base de sels de nicotine peut s’avérer problématique. Les vapoteurs à la recherche du hit pourraient être tenter de vapoter toujours plus jusqu’à retrouver cette sensation

Conclusion

Gardez bien tête que les e-liquides à base de sels de nicotine ne sont pas destinés à tout le monde. Si vous êtes plutôt à la recherche d’une grosse production de vapeur, d’un faible taux de nicotine et si vous utiliser une cigarette électronique juste pour le plaisir ; les sels de nicotine ne sont clairement pas faits pour vous, passez votre chemin.

En revanche si vous êtes un gros fumeur qui souhaite avoir rapidement sa dose de nicotine, le tout sans avoir un appareil encombrant, les sels de nicotine peuvent représenter une alternative viable.

Quoi qu’il en soit, renseignez-vous sur le sujet. Soyez responsable et demandez l’avis de votre médecin avant de commencer à vapoter ce genre de e-liquide. Ces e-liquides sont encore récents sur le marché et nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour dire si oui ou non ils présentent un réel avantage comparé aux e-liquides classiques. Dans tous les cas il s’agit d’une alternative intéressante pour le moment et je suis persuadé que les études ne tarderont pas à en démontrer les avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 9 =